Les races de chats

Les caractéristiques

Dans la catégorie de chats à poils mi longs, on recense différentes races de chats. Parmi la dizaine de races de chats, voici les plus connus avec leurs caractéristiques, leurs caractères.

Les différentes races de chats qui composent la catégorie chat à poils mi longs possèdent des caractéristiques communes.

Selon le LOOF, Livre Officiel des Origines Félines, le type long et substantiel fait partie des formats médio lignes, il possède un corps long et puissant avec une ossature forte. Toujours d'après le LOOF, les signes distinctifs du format médio ligne sont : un corps rectangulaire, une ossature solide sans excès, une encolure à la fois forte et dégagée, une queue moyenne, une tête intermédiaire et équilibrée et des pieds ronds ou ovales.

carcatéristiques des races

L'origine du sibérien

l'origine du sibérien

Il s'agit du chat le plus populaire chez les russes. Cette race trouve ses origines en Russie. Il est issu d'un croisement entre les chats sauvages locaux des Monts Oural, du plateau de Sibérie centrale et des monts du Caucase et les chats domestiques russes. Ce qui expliquerait par ailleurs l'origine de sa longue fourrure imperméable qui lui permet de résister au froid très rude du pays.

Le premier standard de la race a été recensé en 1989.

La France attendra 1991 pour le voir apparaître sur le territoire. il s'agit de la neuvième race la plus populaire chez les français en 2017.

Le chat Main Coon

Ce chat est originaire du Maine, aux Etats Unis. Il s'agit du premier chat de race américaine. Parmi les hypothèses les plus vraisemblables, la naissance de la race main coon serait due à l'accouplement entre les chats de Marie Antoinette et les chats locaux.

En effet, la reine de France Marie Antoinette est venue se réfugier dans le Maine en 1789 pour échapper aux révolutionnaires et aurait emmener avec elle ses 6 chats, persan ou angora. Et c'est ainsi qu'ils auraient croisés les chats locaux et donné naissance à cette race semi sauvage américaine.

Une autre hypothèse prise au sérieux prétend que le main coon serait le fruit de l'accouplement entre des chats de ferme locaux et des chats à poils mi longs importés dans le pays en l'an 1 000 par les Vikings. Cette supposition permet d'émettre un lien de parenté avec les chats des forêts norvégiennes, de Sibérie et les chats norvégiens.

le main coon

Le chat Norvégien

le norvégien

Le chat norvégien, il s'agit de la race la plus populaire en Norvège et en Suède. Contrairement aux autres races de chats à poils mi longs, cette race ne serait pas issue d'un accouplement mais bien d'un développement naturel du chat.

Ce sont les Vikings qui auraient ramenés des chats du Moyen Orient vers le VIIIe siècle dans le but de protéger leurs vivres des rats.

La survie de la race est due à une sélection naturelle puisque seuls les plus costauds ont réussi à survivre conditions climatiques très difficiles de la Norvège. Pour résister au froid rude du pays, les chats ont su s'adapter en développant leur épaisse fourrure. Cette race ne sera reconnue qu'à partir de 1977 par la Fédération Internationale Féline (FIFE).

Le chat sacré de Birmanie

Le chat sacré de Birmanie, cette race est reconnue pour sa beauté et son élégance.

Evidemment, ces caractéristiques suscitent notamment une légende à la hauteur de sa beauté pour expliquer ses origines. Même si l'histoire de ses origines restent encore floues, pour rester réaliste, on ne retiendra que l'hypothèse la plus probable.

Apparemment, le chat birman apparut en France en 1919 après l'importation de deux chats qu'Auguste Pavie reçut en cadeau de la part de prêtres birmans afin de le remercier de son aide.

le sacre de Birmanie

Le physique du sibérien

le physique du sibérien

La fourrure : Ses poils sont mi-longs. Sa robe touffue et huileuse lui sert de protection en période de froid et de pluie. On distingue, sur le ventre, des poils plus longs. Ils sont plus courts sur une partie de la poitrine et au niveau des épaules.
La queue : Elle est plus large au niveau de la base. Il possède une queue assez bien fournie. La longueur est de taille moyenne.
Le corps : Le chat de Sibérie se caractérise par sa musculature assez puissante. Il a aussi le dos légèrement incurvé.
Les pattes : Ses pattes arrière sont un peu plus longues que celles de devant. Une de ses particularités est que toutes ses griffes sont rétractables, sauf une.
Les yeux : ll a de grands yeux ovales, bien séparés. Les adultes ont des couleurs de couleur vert-jaune.
Les oreilles : On remarque que le poil est plus court à l'arrière des oreilles. Tandis, qu'à l'intérieur de celles-ci, les poils sont plus longs. Le bout des oreilles est arrondi.
La tête : La forme de sa tête est triangulaire avec des contours bien arrondis et un haut de tête assez plat. Son front est légèrement incurvé. Le chat de Sibérie possède de longues moustaches.

Les critères du Main Coon

La fourrure : La longueur et la densité de son sous poil varient en fonction des saisons. Le main coon possède un sous poil relativement fin. Ce chat se caractérise par sa robe courte au niveau des épaules et des cuisses. Sa longueur distinctive se remarque sur le ventre et les culottes. La texture de la fourrure est soyeuse.
La queue : Comme le sibérien, la queue du main coon est large à sa base. Elle est fournie par de longs poils. Sa longue queue se termine en pointe.
Le corps : Le chat est grand et puissant. Il se caractérise également par sa musculature impressionnante et sa large poitrine.
Les pattes : Malgré leur taille assez moyenne, les pattes du main coon se révèlent puissantes et solides.
Les pieds : Cette partie est caractérisée par le fait qu'à l'avant, les pieds se composent de 5 doigts. Alors que les pieds arrière n'ont que 4 doigts.
Les yeux : Les yeux de forme ovale sont espacés de l'un de l'autre. La couleur de ses yeux n'a aucune relation avec la couleur de sa robe.
Les oreilles : Le main coon possède des grandes oreilles légèrement pointues. Elles sont plus larges au niveau de la base.
La tête : Elle est de taille moyenne, bien proportionnée en longueur comme en largeur. Ses pommettes sont à la fois hautes et saillantes.

le main coon

Les critères du chat norvégien

le norvégien

La fourrure : Elle est composée d'une double couche, un sous-poil laineux recouvert d'un poil de couverture mi-long. Son poil est luisant et imperméable. Au niveau de la gorge, on peut distinguer une collerette formée par les poils mi longs.
La queue : Elle est assez longue pour toucher le cou de l'animal. Elle est également bien fournie au niveau pelage.
Le corps : Le chat norvégien a un corps robuste avec une solide ossature.
Les pattes : De taille moyenne, les pattes sont puissantes. Les pattes avant sont plus hautes que les pattes arrière.
Les pieds : Comme les races précédentes, les pieds se distinguent par la présence de touffes de poils assez importantes entre les griffes. Ils sont de forme ronde et grands.
Les yeux : Les yeux, en forme amande, sont placés en oblique.
Les oreilles : Elles se distinguent également par leur largesse au niveau de la base des oreilles et leur grande taille. Ses oreilles rappellent le lynx avec la présence d'une touffe de poils au niveau des pointes.
La tête : Elle est de forme triangulaire. Le menton est fort et carré.

Les critères du sacré de Birmanie

La fourrure : Elle ressemble à la fourrure du chat persan (texture de la robe)et du chat siamois (marques et couleurs).
La queue : Elle est de taille moyenne, proportionnelle à la taille de son corps.
Le corps : Il possède aussi un corps de longueur moyenne et assez massif.
Les pattes : Le chat sacré de Birmanie a des pattes aussi musclés que le corps. Elles sont de taille moyenne.
Les pieds : Ils sont grands et ronds comme les races vues précédemment.
Les yeux : Ils sont grands, de forme ovale. Le chat sacré de Birmanie a la particularité d'avoir toujours les yeux de couleur bleue. Chez le chaton, les yeux sont d'un bleu plus foncé. C'est vers l'âge de 16 semaines que la couleur des yeux se stabilise.
Les oreilles : Elles ont la particularité d'être aussi hautes que larges avec le sommet des oreilles arrondi. L'intérieur est bien fourni en poils.
La tête : Large et arrondie, la tête est de taille moyenne. Son front est légèrement arrondi tandis que le menton se caractérise par sa force.
En faisant le comparatif entre les quatre races à poils mi longs, on remarque beaucoup de similitudes au niveau des caractéristiques physiques comme la fourrure qui est de même consistance pour les quatre et l’ossature du corps. Ce qui montre bien leur capacité commune à résister aux périodes de grand froid. Des petites différences se remarquent également comme, par exemple, au niveau de la forme des oreilles. Hormis les caractéristiques physiques, il existe d'autres similitudes entre ces quatre races.

le sacré de Birmanie

Le caractère

le caractère

Le Maine Coon, le sibérien, le Sacré de Birmanie et le norvégien ont les mêmes traits de caractère. Derrière leur physique robuste, se cache un caractère très sociable et affectueux. Ils s'attachent facilement à leurs maîtres.

Ce sont des chats qui détestent la solitude et sont très joueurs. Ce sont des races de chats qui ont besoin de se dépenser physiquement. La vie en espace restreint risque fortement de ne pas leur convenir. Ils s'adaptent très facilement à la vie de famille. Aussi, ils feront le bonheur des petits et grands. Ils cohabitent sans problème avec les autres animaux de la famille, à condition d'y avoir été habitué dès le plus jeune âge.

Contrairement aux autres races, ces quatre types de chats s'adaptent également très bien au changement. Vous pouvez l'emmener facilement avec vous en vacances, ils sauront s'acclimater très vite à leur nouvel environnement.

Chat hypoallergénique

Un chat ayant cette caractéristique est idéal pour les personnes souffrant d'allergie au chat mais aimant leur compagnie.

L'allergie aux chats n'est pas provoquée par la fourrure mais par une protéine. En effet, l'allergie est provoquée par la libération de la protéine FEL D1 se trouvant dans la salive, les urines et les glandes hormonales des chats. Toutes les races de chat produisent cette protéine sans exception.

Mais, il existe des races de chats qui en produisent très peu et donc deviennent hypoallergéniques. C'est le cas du chat sibérien. Par conséquent, la longueur des poils du chat n’a aucune incidence sur l'allergie. Il faut aussi retenir que les mâles sont plus allergisants que les femelles et les femelles par rapport aux chatons. Les chatons commencent à produire la protéine FEL D1 aux alentours de 7 mois.

le chat hypoallergénique

Elevage des chats poils mi longs

l'élevage des chats poils mi longs

Lorsque le particulier cherche à adopter un chat aussi spécifique, il est conseiller de se diriger vers un éleveur professionnel. Ce dernier a la capacité de vous renseigner correctement sur les animaux qui constituent son élevage. En effet, le travail de l'éleveur professionnel consiste à choisir de bons reproducteurs, veiller sur la santé des chats de son élevage. C'est également lui qui programme les saillies.

En faisant appel à un éleveur professionnel, vous aurez la certitude d'avoir un animal correspond à vos critères de sélection. Etant soumis à des règles très strictes, il ne pourra pas vous vendre un chaton de moins de 12 semaines. Le chaton a besoin de ce temps pour profiter pleinement de l'attention et de l'éducation de sa mère. En adoptant un chat de race chez un éleveur, vous pourrez faire la connaissance de la génitrice ainsi que de tous les chatons issus de la même portée. Ainsi, vous aurez la possibilité de connaitre les caractères de tous les chatons et choisir celui qui vous correspond le mieux. Si vous êtes prêts à adopter un chat sacré de birmanie, un chat main coon, un chat norvégien ou un chat sibérien, vous pourrez trouver facilement des sites d'élevage dans toute la France.